Le périmètre de rénovation de Singondŏk-tong (Séoul, 1996)

« [Cette] photo présente un périmètre désigné de rénovation urbaine en contrebas d’une colline [non loin du centre historique de Séoul]. L’îlot à rénover, au premier plan, comprend un groupe de maisons datant des années 1950, dont la forme (toits de tuile recourbés, lourdes portes en bois, minuscules ouverture des fenêtres) et la structure (plan en L ou en U avec une cour intérieure) reprend certaines normes architecturales du début du XXe siècle. Ces maisons, sur un seul niveau, sont connectées à un « labyrinthe » de ruelles piétonnes. Le cœur de l’îlot est exclusivement résidentiel et les services et commerces (voir le pressing au premier plan) sont rejetés en périphérie de l’îlot, sur les artères principales, assurant la transition avec les îlots voisins. Dans cet archétype résidentiel, la fonction d’espace public de proximité est assurée par les ruelles qui constituent aussi une forme d’extension des espaces privés pour la communauté de voisinage. »

Photo et descriptif de Valérie Gelézeau, Le périmètre de rénovation de Singondŏk-tong (Séoul, 1996), https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-01180616

Lire

Valérie Gelézeau, « Séoul : la transition « sur le vif » des espaces publics de proximité (1995-2010) », EchoGéo [En ligne], n°21, 2012, mis en ligne le 10 octobre 2012.

URL : http://echogeo.revues.org/13055 ; DOI : 10.4000/echogeo.13055

Voir aussi

Valérie Gelézeau, « Streets and open Spaces in Seoul (1995-2010). A Cultural and Geographical View of Local Neighborhoods”, in KIM HAN Kyung Koo (ed), 2014, Seoul, Seoul, Seoul. Hollym, KNCU-Korean Studies Series, p. 163-182. [https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01174275]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.