Les industries culturelles. Asie de l’Est entre mondialisation et identités locales

JEIRCAV-INALCOAsieVersiondefinitive.indd

Grande productrice de films, l’Asie de l’Est (Corée du Sud, Hong Kong, Japon, Taiwan et Singapour) est confrontée aujourd’hui aux effets de la globalisation et à l’hégémonie d’une industrie filmique hollywoodienne, force de frappe déstabilisant leurs identités culturelles respectives. Comment faire l’état des lieux et en mesurer les effets ?

Les transformations socio-culturelles comme économiques, liées à ces phénomènes de mondialisation et de circulation massive des images, sont souvent perçues sous le seul angle des États-Unis, sans prendre en compte ces autres pôles majeurs qui ont très tôt dans l’histoire constitué le cinéma comme axe central du développement de leurs industries culturelles respectives (séries télévisées, jeux vidéo, animation, consortiums musicaux, etc.)

Des raisons géopolitiques, économiques comme historiques ont prévalu pour entreprendre d’analyser différents cas de figure dominants en Asie de l’Est, où se concentrent des publics diversifiés autour de ces nouveaux marchés audiovisuels.

Des phénomènes de convergence renforcent ces questionnements sur cette nouvelle circulation des images dans le cadre de politiques dérégulées de l’audiovisuel depuis 1992 : passés coloniaux ressourçant les imaginaires et modèles narratifs, expansion économique à la fois chaotique et fulgurante, émergence de nouvelles classes moyennes et de modèles de consommation axés sur les loisirs, développement d’entreprises audiovisuelles dynamiques et avènement des nouvelles technologies de communication.

Cette journée d’étude réunira des chercheurs des zones référées, qui proposeront des cas d’études précis autour des deux thématiques suivantes à partir de leurs objets de recherche respectif :

  • les industries culturelles entre concurrences locales et coopérations régionales ;
  • l’Asie de l’Est face aux groupes multimédias, entre challenges et opportunités.

Cette journée d’étude permettra, dans un esprit de transversalité, de préparer le programme de travail ultérieur dans le cadre du marché du film de Hong Kong en mars 2016 (Labex ICCA), puis ceux de Taiwan et du Japon sur les industries culturelles face aux enjeux du numérique.

Date

Vendredi 18 décembre 2015 9 h 30 -18 h 30

 Lieu

Institut national des langues et civilisations orientales 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14) Bus : 89 et 62

Programme en format PDF


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search