L’Occident et les techniques chinoises du corps au XIXe siècle

Dans le cadre du séminaire Sciences et savoirs de l’Asie orientale dans la mondialisation  (Catherine Jami, Frédéric Obringer), intervention de Clément Fabre (Université Paris I) intitulée : « L’Occident et les techniques chinoises du corps au XIXe siècle »

Date

  • Mardi 12 juin 2018, 14h-16h

Lieu

  • EHESS (Salle A06-51)
    54 boulevard Raspail – 75006 Paris

Résumé

Pourquoi anglophones et francophones se penchent ils au XIXe siècle sur les gestes, les savoir-faire, les tours de main chinois, pourquoi cherchent-ils à les surprendre, à les décortiquer ou bien encore à les traduire lorsque les Chinois les ont eux-mêmes mis par écrit ? Entre ambition encyclopédique de recenser tous les savoir-faire techniques de l’humanité, curiosité ethnologique pour les techniques du corps qui trahissent une race, une culture, un tour d’esprit autres, nécessité d’adopter parmi eux les mœurs et l’étiquette des Célestes, ou encore volonté d’inscrire dans leur chair le raffinement ou la sauvagerie qu’on prête à leur société, il s’agira d’élucider ici les motivations qui poussent différents acteurs occidentaux à explorer la mise en jeu originale des corps chinois.

Programme complet du séminaire pour 2017-2018


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.