Le cinéaste et la dissidente : une contre-histoire de la Chine maoïste

Séance “Sciences sociales : regards sur le monde” (EHESS/CNRS/MK2) animée par Anne Kerlan (CCJ-CECMC)

Extrait du film A la recherche de l’âme de Lin Zhao

Présentation

En 1998, Hu Jie, réalisateur de films documentaires, entend parler de l’histoire d’une étudiante de l’université de Beida, Lin Zhao, qui fut étiquetée droitière en 1957 puis emprisonnée comme contre-révolutionnaire. De sa cellule, durant sept années, elle ne cessa de réclamer justice et de combattre un régime qu’elle qualifiait de “totalitaire”, écrivant avec son sang des milliers de pages. En 1968, elle est exécutée. Hu Jie décide de lui consacrer un film. Au terme de quatre ans d’enquête, il exhume un passé bien différent de l’histoire officielle chinoise. Son film, A la recherche de l’âme de Lin Zhao, est à la fois un monument à la mémoire de cette “combattante de la liberté” et une dénonciation forte contre le régime maoïste.

Cette séance reviendra sur le film, analysant la façon dont Hu Jie raconte l’histoire de Lin Zhao et montrant aussi comment ce film a permis que Lin Zhao devienne une icône de la dissidence dans la Chine d’aujourd’hui.

Date et heure

Jeudi 16 mai, 12h30-13h30

Lieu

MK2 Odéon (côté Saint-Michel)
7 rue Hautefeuille 75006 Paris

Tarifs

A l’unité : 7,90€ • Étudiant et – 26 ans : 4,90€ • tarif préférentiel EHESS : 4,90 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.