Sébastien Lechevalier et Jean-Paul Gaudillière, lauréats du dispositif “Équipe internationale triennale” de l’EHESS

L’EHESS a mis en place un nouveau dispositif intitulé Équipe internationale triennale, prévoyant le financement de trois projets sur une durée de trois ans. Le projet “Équipe Eurasienne Capitalismes, technologies, Sociétés et Santé (E²CTS²)” soumis par Sébastien Lechevalier (CCJ-CRJ) et Jean-Paul Gaudillière (EHESS) fait partie des lauréats.

Présentation du projet

Ce projet, qui vise à constituer une équipe de recherche temporaire, avant sa consolidation pour conduire ce programme, est issu d’une rencontre entre plusieurs projets de recherche qui se sont développés jusqu’à présent en parallèle et que nous portions respectivement avec nos collègues :

  • Une première ligne de convergence est le dialogue Europe-Asie en « Science, technology studies » (STS). Comme indiqué dans le projet, nous sommes convaincus de l’apport considérable du dialogue avec les collègues asiatiques et spécialistes de l’Asie. Ce dialogue est susceptible de changer la trajectoire de ce champ de recherche.
  • Une seconde ligne de convergence liée fortement à la première renvoie à l’analyse des liens entre technologies et sociétés, dont le livre Innovation beyond technology – édité par Sébastien Lechevalier et auquel Jean-Paul Gaudillière a contribué, avec plusieurs collègues de l’EHESS et des collègues japonais – a cristallisé l’agenda de recherche en mettant en son centre les questions de santé, de biotechnologies et des entreprises pharmaceutiques.
  • Une troisième ligne part d’un résultat de la théorie de la régulation sur le régime « anthropogénétique », dont la crise actuelle révèle l’importance. Ce régime ne concerne pas que la santé mais celle-ci est l’une de ses pierres angulaires, ce qui justifie l’importance qu’on lui donne dans le projet, y compris du point de vue de l’analyse des capitalismes asiatiques.

Au total, ce projet implique 3 centres de recherches de l’EHESS (le CCJ, le Cermes3 et le CAK) ainsi que la Fondation France-Japon qui s’engage à soutenir financièrement le projet. Nous avons veillé à impliquer des jeunes chercheurs et nous espérons pouvoir faire bénéficier de notre initiative les collègues et étudiants de l’EHESS, au-delà de notre équipe. En effet, si le noyau dur de cette dernière est déjà fixé, nous espérons que d’autres collègues pourront se joindre à nous sur le Campus Condorcet, ce qui permettra de structurer un nouvel axe de recherche au sein de ce dernier.

Participants

À l’EHESS

  • Sébastien Lechevalier (Professeur, EHESS-CCJ&FFJ) – Coordinateur principal du projet côté français
  • Robert Boyer (Professeur, EHESS)
  • Alexandre Faure (Post-doctorant, EHESS-FFJ)
  • Jean-Paul Gaudillière (Professeur, EHESS-CERMES3)
  • Aleksandra Kobiljski (Chargée de recherche, CNRS, EHESS-CCJ)
  • Anne Rasmussen (Professeur, EHESS-CAK)
  • Haruki Sawamura (Post-doctorant, EHESS-FFJ)

En dehors de l’EHESS

  • Arisa Ema (Chargée de cours, The University of Tokyo, IFI)
  • Kaori Karasawa (Professeure, psychologie sociale)
  • Jeehoon Ki (Chercheur, KISTEP)
  • Naonori Kodate (Maître de conférences, University College Dublin)
  • Wen-Hua Kuo (Maître de conférences, National Yang-Ming University, Taiwan)
  • Brice Laurent (Professeur, Mines)
  • Keun Lee (Professeur, SNU)
  • Makiko Matsuo (Chargée de cours, The University of Tokyo, IFI)
  • Matthieu Montalban (Maître de conférences, Université Bordeaux)
  • Hideaki Shiroyama (Professeur, Faculty of Law and IFI)
  • Cornelia Storz (Professeure, Goethe Universität)
  • Yves Tiberghien (Professeur, UBC)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.