Le projet Taiwan Studies renouvelé pour 3 ans

Logo du Taiwan Studies Project.

Le projet Taiwan Studies, initié en 2017, a récemment été renouvelé pour une période de 3 ans. L’occasion pour nous de dresser un bilan de l’année écoulée.

Présentation du projet

Le projet Taiwan Studies est le fruit d’une collaboration entre le Ministère de l’éducation taïwanais, le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales). Il est né à l’initiative de Samia Ferhat, chercheur au Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CCJ) et maître de conférences à l’Université Paris Nanterre.

Le projet a pour but de participer à la diffusion des savoirs sur l’histoire, la société et les cultures taïwanaises.

Il s’articule autour de différents supports :

  • Le séminaire, se déroulant chaque année à l’EHESS sur 8 séances
  • Le site internet, qui rassemble divers documents et travaux autour des études taïwanaises
  • L’organisation d’ateliers, d’activités et d’événements scientifiques en coopération avec des chercheurs français et étrangers
  • Des bourses de terrain, attribuées à des étudiants du séminaire menant leurs recherches sur Taïwan

Au cours de l’année 2020, le site du French Taiwan Studies s’est doté de nouvelles rubriques rendant compte des différentes réalisations de l’association.

Être Tsou : modernité et tradition dans les communautés autochtones de Taïwan

Le 23 octobre 2020, l’EHESS accueillait l’événement « Être Tsou : modernité et tradition dans les communautés autochtones de Taïwan », fruit d’une collaboration entre Taiwan Studies et Spotlight Taiwan.

La journée, qui fut retransmise en direct sur le site internet du projet, s’est articulée autour d’une projection du court-métrage documentaire Être Tsou, en présence des réalisateurs Marine Giangregorio et Zhang Yu, puis d’une table ronde avec Catherine Capdeville (Inalco), Wong Jun-fa (CRH-EHESS), Jérôme Soldani (Université Paul-Valéry Montpellier 3) et Caroline Mouangvong (Inalco). La retransmission en ligne s’est conclue par une démonstration de Lydia Gautier, spécialiste des variétés taïwanaises de thé, qui faisait écho à l’une des séquences du documentaire projeté. Enfin, l’événement s’est poursuivi par le vernissage d’une exposition de photographies de la réalisatrice Marine Giangregorio, intitulée Poétique des brumes.

L’exposition de photographies s’est déroulée du 19 octobre au 6 novembre 2020, dans les locaux de l’EHESS (54, Boulevard Raspail, 75006 Paris). Le vernissage de l’exposition, en présence de l’artiste, eut lieu le 23 octobre 2020, dans le cadre de l’événement « Être Tsou ».

Cinquante personnes étaient présentes dans l’amphithéâtre Furet, et cinquante autres ont pu suivre en direct la retransmission de l’événement en ligne.

Taïwan-Chine : Regards croisés (Histoire, mémoire, espaces d’altérité)

La page « Taïwan-Chine : Regards croisés » se propose de donner forme aux récits mémoriels de la génération des années 80, et de rapporter leurs diverses expériences de la rencontre sinotaïwanaise. Illustrations de Z.Q.

Le cimetière chinois de Nolette

Dans le cadre de notre travail sur les lieux de mémoire, nous nous sommes intéressés à un lieu de mémoire en France, propre à l’Histoire de la République de Chine : le cimetière chinois de
Nolette. C’est Olivier Janin qui nous permet de découvrir ce lieu de mémoire, par ses photographies, son film ainsi que son texte. La page a été conçue par Sica Acapo.

Carnet de recherche Terrains de Taïwan

Extrait du premier article publié sur Terrains de Taïwan.

Le carnet de recherche Terrains de Taïwan, édité sur la plateforme Hypothèses, publie des rapports de terrain effectués par des étudiants inscrits en master ou en doctorat de sciences sociales. Chaque texte est le fruit d’un travail de terrain réalisé sur l’île et des premières pistes de réflexion qui en découlent.
Nous avons vocation d’y publier des textes en langue française, anglaise et chinoise, afin que nos recherches puissent être partagées au-delà de la seule communauté scientifique française.

Le premier texte publié s’intitule « Le corps qui se déplace : de l’étude de terrain à la recherche d’identité dans la littérature ». Il est proposé en langue chinoise par Wang Chien-hui, doctorante à Paris III. Le texte suivant a pour titre « Vingt-quatre heures dans le Hunglodei : un temple aux mille facettes ». Il est proposé en langue française par Marta Pavone, doctorante à l’Inalco, et sera publié dans le courant du mois de janvier 2021.

Séminaire « Taiwan et ses lieux de mémoire »

Le programme initial du séminaire de l’année 2019-2020 fut fortement éprouvé par la situation sanitaire : seules trois séances ont pu être honorées – du 18 novembre 2019 au 17 février 2020 – au lieu des huit initialement prévues.

Le thème plus spécifique de cette année était : « Taïwan et ses lieux de mémoire : particularismes et attaches communautaires ». Le séminaire s’est tenu dans la salle 751 de l’EHESS au 54, boulevard Raspail (75006) de dix-sept heures à vingt heures.

Le thème du séminaire 2020-2021 est : « Affects et attaches communautaires ». Le séminaire 2020-2021 continue l’exploration du thème « faire communauté ». Il interroge notamment la façon dont se trouve mobilisé le passé alors que se pose la question du commun, soit le sentiment d’une appartenance partagée à un même espace politique et social.

Cycle de conférences “Perspectives taïwanaises

“Perspectives Taïwanaises” est un cycle de conférences qui permet d’explorer différentes questions de la société taïwanaise contemporaine liées aux domaines économique, politique, sociale, culturelle…

Bourses de terrain

Le programme Taiwan Studies accorde des bourses aux étudiants qui souhaitent se rendre à Taïwan pour mener des enquêtes de terrain.

Lauréats :

  • Madame Caroline Mouangvong (Master 2 –Inalco)
    Thème de recherche : « De la nature dans le chaudron des Aborigènes Tsou de Taïwan »
  • Monsieur Corentin Ludwig (Master AMO – EHESS)
    Thème de recherche : « Les Jeunes du Kuomintang » (中國國民黨青年團 )

Membres du jury :

  • Madame Sandrine Marchand (Université d’Artois)
  • Monsieur Jérôme Soldani (CERCE – Université Paul-Valéry Montpellier 3)
  • Madame Samia Ferhat (Université Paris-Nanterre – UMR CCJ/EHESS)

En raison de la pandémie de Covid-19, les voyages de terrain du mois d’avril 2020 furent dans un premier temps reportés au mois de septembre de la même année, avant d’être annulés.

Colloque international Perspectives taïwanaises

Le colloque Perspectives taïwanaises, initialement programmé pour juin 2020, puis repoussé à juin 2021, a finalement été annulé en raison de la situation sanitaire.

Billet rédigé par Cédric Bouchoucha, rédacteur pour Taiwan Studies Project


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.