Inmul, saengaesa … et autres vies coréennes

Le 26 novembre 2021, le CRC (Centre de recherches sur la Corée) a tenu sa journée d’études de rentrée, placée rituellement chaque année, le dernier vendredi de novembre.

Outre l’occasion de s’y retrouver, elle offre de se réunir autour d’un format : le “Speed-dating”, soit le principe de présentations ultra-courtes (7-8 minutes) rassemblant sur un thème commun un maximum de participants. L’idée est de lancer des pistes capables d’ouvrir au-delà. Pour mémoire, la formule avait été inaugurée il y a quatre ans avec la présentation des chantiers en cours des chercheurs, statutaires et associés, en mode “speed”. Deux éditions ont suivi : « Petits exercices de veille » en 2019. Et « Autophotoscopie » en 2020.

On le voit, l’idée est d’embrayer sur les axes du contrat quinquennal. L’édition 2021 s’était donné pour thème “Inmul (人物)/Saengaesa (生涯史) et autres vies coréennes”, espérant donner un début de forme au thème 3 (Récits de vie et mises en forme du moi) de l’axe Sociétés et Etats de CCJ.

Compte rendu de la journée d’études par Alain Delissen (EHESS, CCJ-CRC)



Citer ce billet
Monique Abud (2021, 5 décembre). Inmul, saengaesa … et autres vies coréennes. Carnets de l'UMR Chine, Corée, Japon. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/md09

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search