Auteur : Jacqueline Nivard

Beijing Silvermine. Une histoire de l’argentique populaire chinois

Présentation de Thomas Sauvin, collectionneur intitulé «Beijing Silvermine, Une histoire de l’argentique populaire chinois’?» dans le cadre du séminaire de Caroline Bodolec et de Jacqueline Nivard «Images fixes et animées pour l’histoire et l’anthropologie de l’Asie Orientale. En quoi le numérique a-t-il bouleversé nos pratiques ?».

La photographie ancienne en Asie

Parution de l’ouvrage de Jérôme Ghesquière La photographie ancienne en Asie retraçant l’histoire de l’apparition et la diffusion de la photographie en Asie au XIXe siècle aux éditions du Musée national des arts asiatiques.

Small settlements and the cultural dimension of urbanisation

Avec Giulio Verdini, urbaniste, professeur associé au département d’urbanisme de l’université de Liverpool/Xi’an Jiaotong à Suzhou, l’Observatoire de la Chine met en réseau des chercheurs, enseignants, praticiens qui étudient les territoires ruraux et les centres urbains marginaux, laissés en arrière de la globalisation, et leurs potentialités de développement par la culture.

Ce que les statistiques ne disent pas : la réinvention de l’offre des jeux de casino à Macao depuis 2002

Dans les casinos occidentaux, les machines à sous électroniques ont depuis trois décennies largement remplacé les jeux de table avec croupier. Rien de tel à Macao, où la percée des machines à sous ne s’est pas produite et où un jeu de table, le baccara, continue de dominer l’offre.

Françoise Ged, chercheur associé au CECMC

Le conseil d’équipe du CECMC réuni le 6 octobre a accepté la demande d’association de Françoise Ged. Françoise Ged est depuis 1997, responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine, à la Direction de l’architecture (poste de chercheur) au Ministère de la culture et de la communication, puis à la Cité de l’architecture & du patrimoine (depuis 2005) . Après une formation d’architecte D.P.L.G. (UP2, UP6/Ecole Nationale Supérieure Paris la Villette), elle a soutenu sa thèse de doctorat à l’EHESS.

Colloque Orient Extrême : collectionneurs et collections d’aujourd’hui

L’objet du colloque sera d’étudier le phénomène des collections privées ou publiques d’art extrême-oriental dans le monde contemporain, en particulier le rapport des collectionneurs aux artistes et au marché de l’art. Les pays privilégiés, du fait de la complexité des interactions qu’ils développent dans la formation des collections artistiques sont, outre ceux de l’Union Européenne, la Chine, Taiwan, le Japon, la Corée, le Vietnam et l’Indonésie.